Accueil

La technique FUE Ultra

La technique FUE Ultra se déroule en deux temps :

Le premier temps : l’extraction des unités folliculaires

Au niveau de la zone de prélèvement ayant été préalablement anesthésiée, le médecin pratique l’extraction des unités de micro greffe folliculaire qui comprennent de 1 à 4 cheveux.

 

Il est utilisé à l’aide d’un « punch » qui est un instrument cylindrique très fin dont le diamètre est inférieur au mm qui a l’avantage de ne pas laisser de cicatrice.

 

Les unités de micro greffe folliculaire sont ensuite retirées soigneusement un par un par l’opérateur.

 

Les unités de micro greffe folliculaire un ou deux cheveux sont utilisés pour établir la ligne frontale tandis que celles à 3 ou 4 cheveux permettent de redonner une meilleure densité dans les zones du dessus du crâne.

Le deuxième temps : implantation des follicules

Le médecin réalise un travail de précision qui consiste à injecter les unités folliculaires une par une au moyen d’un implanteur de CHOI qui permet de donner un angle et une direction choisie pour chaque cheveu.

 

Ce travail d’orfèvre permet d’obtenir une implantation naturelle et adaptée à chaque patient.

 

Les avantages de la technique FUE Ultra

  • Elle permet d’obtenir une ligne frontale naturelle en raison de l’utilisation d’unités folliculaires de 1 cheveu.
  • Il n’y pas de découpage de bandelette de cuir chevelu.
  • Il n’est pas utilisé de bistouris, scalpels, sutures ou agrafes
  • Excellente technique pour les cheveux clairsemés.
  • La vitesse à laquelle les cheveux sont extraits puis réimplantés permet de préserver les follicules, alors qu’avec les techniques classiques de greffes, jusqu'à 30% des greffons sont perdus.
  • Il n’est pas indispensable de raser la chevelure. On peut vous proposer plusieurs approches : rasage complet, rasage en lignes, pas de rasage du tout. Pour les femmes, la séance est toujours plus réduite en raison de la plus grande fragilité du cuir chevelu féminin.
  • Aucune cicatrice après l'intervention au niveau de la zone de prélèvement car elle utilise ni scalpel ni points de suture.
  • N'est pratiquement pas visible les jours qui suivent l'intervention permettant une reprise immédiate de toutes les activités.
  • Aucun saignement important.
  • Technique pratiquement indolore en raison de l’injection de doses d’anesthésie locale répétées durant toute l'intervention.
  • Les suites opératoires sont rapides et simples (aucune suture et aucune douleur post opératoire).