Technique FUE Choï
Technique FUE Choï

La technique Choï de microgreffe FUE

La technique Choï d'injection de cheveux se déroule en deux temps :

Le premier temps : l’extraction des unités folliculaires

Au niveau de la zone de prélèvement ayant été préalablement anesthésiée, le médecin pratique l’extraction des unités de microgreffe folliculaire qui comprennent de 1 à 4 cheveux.

 

L'extraction est réalisée à l’aide d’un « micro-punch » qui est un instrument cylindrique très fin dont le diamètre est inférieur à 1 mm qui a l’avantage de ne pas laisser de cicatrice.

Utilisation d'un micro-punch manuel : un scalpel circulaire évidé de diamètre 0,8 à 1mm.

Le micro-punch est placé autour de la portion visible de l'unité folliculaire, et par le biais d'une pression vers le bas accompagné d'un mouvement de rotation, il incise la peau autour de l'unité folliculaire, pour la libérer du tissus avoisinant. L'unité folliculaire est ensuite extraite par une traction délicate.

 

Les unités de microgreffe folliculaire sont ensuite retirées soigneusement une par une par l’opérateur. Les unités de microgreffe folliculaire contenant un ou deux cheveux sont utilisées pour établir la ligne frontale tandis que celles à 3 ou 4 cheveux permettent de redonner une meilleure densité dans les zones du dessus du crâne.

extracteur miniaturisé pour greffes de cheveux
extracteur miniaturisé pour greffes de cheveux

Le deuxième temps : l'injection des implants capillaires grâce au stylo Choï

Le médecin réalise un travail de précision qui consiste à injecter les unités folliculaires une par une au moyen d’un implanteur de Choï qui permet de donner un angle et une direction choisie pour chaque cheveu. Ce travail d’orfèvre permet d’obtenir une implantation naturelle et adaptée à chaque patient.

 

Utilisation d'un injecteur de Choï :

L'injecteur de Choi est constitué d'une aiguille à pointe biseautée avec une rainure latérale permettant l'insertion du follicule dans l'aiguille et d'un système de piston à ressort pour pousser le l'implant hors de l'aiguille dans le cuir chevelu.

Le docteur introduit un follicule dans l'aiguille puis il insère l'aiguille qui contient le follicule dans le cuir chevelu. Après insertion, l'instrument permet au docteur de retirer l'aiguille et au même moment de déposer l'implant de cheveu dans le cuir chevelu. L'avantage majeur de cet instrument réside dans le fait qu'il crée un site de réception et permet le placement du greffon de manière simultanée (contrairement aux méthodes de bandelette et de FUE traditionnelle qui pratiquent d'abord des incisions au scalpel ou à l'aiguille dans la zone réceptrice, avant d'introduire en force l'implant à l'aide de pinces).

Implanteur de choi
Implanteur de choi

Les avantages des microgreffes de cheveux FUE technique Choï : une micro chirurgie non invasive

  • Elle permet d’obtenir une ligne frontale naturelle en raison de l’utilisation d’unités folliculaires de 1 cheveu
  • Il n’y pas de découpage de bandelette de cuir chevelu
  • Il n’est pas utilisé de bistouris, scalpels, sutures ou agrafes
  • Excellente technique pour les cheveux clairsemés
  • La vitesse à laquelle les cheveux sont extraits puis réimplantés permet de préserver les follicules, alors qu’avec les techniques classiques de greffes, jusqu'à 30% des greffons sont perdus
  • Il n’est pas indispensable de raser la chevelure. On peut vous proposer plusieurs approches : rasage complet, rasage en lignes, pas de rasage du tout. Pour les femmes, la séance est toujours plus réduite en raison de la plus grande fragilité du cuir chevelu féminin
  • Aucune cicatrice après l'intervention au niveau de la zone de prélèvement car elle utilise ni scalpel ni points de suture
  • N'est pratiquement pas visible les jours qui suivent l'intervention permettant une reprise immédiate de toutes les activités
  • Aucun saignement important
  • Technique pratiquement indolore en raison de l’injection de doses d’anesthésie locale répétées durant toute l'intervention
  • Les suites opératoires sont rapides et simples (aucune suture et aucune douleur post opératoire)
  • Pas de milliers de trous de réception et de cicatrices dans la zone implantée
  • Pas de douleur
  • Pas d'œdème
  • Pas de dommages sur l'implant capillaire (taux de transsection minime)
  • Possibilité de retourner au travail sous 2 à 3 jours
  • Des résultats naturels : grâce à l'instrument de Choi le docteur peut choisir l'orientation, l'angle et la profondeur des greffons implantés
  • Une densité plus importante : l'injection avec l'instrument de Choï permet de placer les follicules plus proches les uns des autres qu'avec le forceps et évite la formation de cicatrices circulaires à la base des follicules implantés.
FUE ULTRA FINE OHANA FUE TRADITIONNELLEBANDELETTE
RésultatNaturel Dépend de l’expérience du DocteurArtificiel
Soins post opératoires Légers ModérésLourds
Retour au travail1 à 3 jours 6 à 8 jours10 à 15 jours
Douleurs Aucunes à légères démangeaisons ModéréesModérées à intenses
Cicatrices NONPossibilité de cicatrices circulairesOUI
Effets secondaires NON Possibilité d’œdèmeŒdème, saignements, insensibilité, élargissement des cicatrices avec le temps
Incisions dans le cuir chevelu zone donneuse NON Possibilité en cas de prélèvements avec des punchs de diamètre important 2 ou 4 mm OUI
Trous de réception dans la zone implantée NON OUIOUI
Dommages collatéraux NON Possibilité de shock loss chez des patients de moins de30 ans ou dont la calvitie n’est pas totale Possibilité de shock loss chez des patients de moins de 30 ans
Greffons endommagés NON Possibilité de dommages aux greffons liés au phénomène de transsection lors de l’extraction, à la dissection des follicules et aux multiples manipulations. Possibilité d’endommagement des greffons lié à la dissection des tissus et aux multiples manipulations

Questions fréquemment posées sur implants capillaires par microgreffe

Combien d’interventions sont t-elles nécessaires pour avoir une restauration complète ?

Le nombre d’interventions dépend de la taille de la zone dégarnie, de la qualité de la zone de prélèvement ainsi que du désir du patient.

Quand se déroulera la repousse après l’intervention ?

Avec la technique FUE Choï la repousse de cheveux peut être constatée après 16 semaines en fonction de la vitesse de formation des unités folliculaires réimplantées. Ces nouveaux cheveux transférés pousseront ensuite naturellement dans leur nouvel emplacement durant le reste de la vie du patient.

La chevelure obtenue après la greffe cheveux présente-elle un aspect naturel ?

La technique FUE Choï a l’avantage de donner un résultat tout à fait naturel.
Contrairement à d'autres techniques, l’aspect des implants est semblable à celui des cheveux mais surtout on n’obtient pas les horribles cheveux de poupée, véritables « champs de poireaux », mal vécus par le patient.

La greffe de cheveux sera-t-elle permanente ?

Oui, la greffe de cheveux sera permanente car les cheveux qui ont été implantés sont issus de la couronne hippocratique.

Quand faut-il réaliser la greffe de cheveux ?

L’objectif de la technique FUE Choï est de restaurer la perte de cheveux afin d’avoir l’apparence que vous souhaitez. Si une intervention n’est pas suffisante, il est possible de compléter le traitement par d’autres séances de microgreffes.
Grâce à la technique FUE Choï chacun peut restaurer ses cheveux en fonction de son budget.

La technique FUE Ultra est-elle douloureuse ?

Les nouvelles avancées ont permis de rendre la procédure indolore. Le patient peut écouter de la musique, regarder la télévision et prendre un repas léger pendant l’intervention, qui se déroule en 4 à 6 heures.

Peut-on rapidement retourner au travail ?

On peut retourner au travail sous 2 ou 3 jours, toutefois quelques rougeurs au niveau de la zone implantée peuvent rester visibles jusqu’au 7e jour après l’intervention.

Faut-il se raser la tête le jour de l’intervention ?

Le rasage intégral du cuir chevelu à 2 mm le jour de l’intervention n’est pas obligatoire. Il peut toutefois être pertinent lorsque la superficie des zones à traiter est importante.

L’intervention laisse t’elle des cicatrices dans la zone donneuse ?

L’intervention ne laisse aucune cicatrice dans la zone à traiter.

Les cheveux extraits repoussent-ils dans la zone donneuse ?

Les cheveux prélevés ne sont pas censés repousser dans la zone donneuse car le docteur les extrait avec la racine. Toutefois on estime qu’à 6 mois après l’intervention, en moyenne 15% des follicules extraits peuvent repousser.

Est-ce que les cheveux injectés peuvent retomber ?

Les cheveux implantés ne réagissent pas à la DHT qui provoque la chute prématurée des cheveux par conséquent ils ne retombent pas.

Peut-on prélever les cheveux chez un autre individu ? (frère, sœur, ami…)

Les risques de rejet sont trop importants, ce qui écarte donc la possibilité d’un donneur externe.

Peut-on injecter des poils provenant d’autres parties du corps ?

Il est possible de prélever du poil de torse que l’on utilisera uniquement sur la tonsure (le haut du crâne) pour améliorer une chevelure de faible densité. Il n’est pas possible d’utiliser des poils d’autres parties du corps.

Doit-on utiliser un traitement après intervention ?

Nous recommandons l’utilisation du Minoxidil sur la zone implantée pendant 6 mois pour accélérer la repousse des follicules implantés.