Greffe de cheveux
Greffe de cheveux

Greffe de cheveux sans cicatrice

La calvitie est mal vécue

La calvitie est considérée aussi bien par les hommes que par les femmes comme une atteinte à l’intégrité physique.

C’est une expérience mal vécue et même traumatisante.

Les traitements entraînent le plus souvent des résultats inconstants voire insuffisants avec pour corollaire des effets indésirables susceptibles d’être gênants.

Une technique chirurgicale révolutionnaire : la greffe de cheveux par technique Choï

Pendant longtemps, l’arsenal chirurgical pour traiter l’alopécie reposait sur des techniques de greffes de cheveux de type « extraction de bandelette » et « gros greffons » qui avaient l’inconvénient d’être douloureuses et donnaient des résultats décevants au prix de cicatrices disgracieuses sur le cuir chevelu.

 

La technique de greffe de cheveux proposée à la Clinique EIFFEL - CARRE D'OR est le fruit d’un savoir faire qui exige minutie, précision et méticulosité, et constitue une véritable révolution dans le domaine de la micro greffe capillaire.

 

La technique consiste à prélever des follicules pileux afin de les réimplanter la zone dégarnie du cuir chevelu grâce à un système novateur et original réalisé par des opérateurs expérimentés, ce qui offre un résultat naturel sans points de suture, sans cicatrices et sans risque de rejet.

 

Téléchargez notre flyer de présentation :

Nous utilisons une technique Coréenne d'implants de cheveux révolutionnaire grâce à l'implanteur Choï :

 

  • Sans bandelette ;
  • Sans cicatrice ;
  • Sans douleur ;
  • Sans bistouri ;
  • Sans oedème.

 

Pour des résultats 100% naturels et une densité maximum à chaque séance.

Pendant longtemps, l’arsenal chirurgical pour traiter l’alopécie reposait sur des techniques de greffes de cheveux de type « extraction de bandelette » et « gros greffons » qui avaient l’inconvénient d’être douloureuses et donnaient des résultats décevants au prix de cicatrices disgracieuses sur le cuir chevelu.

 

La technique Choï de greffe de cheveux par injection que nous réalisons est le résultat d’un savoir faire qui exige minutie, précision et méticulosité, et constitue une véritable révolution dans le domaine de la micro greffe et des implants capillaires.

 

La technique de greffe de cheveux Choï par injection consiste à prélever des follicules pileux afin de les injecter sur la zone dégarnie du cuir chevelu grâce à un système novateur et original réalisé par des opérateurs expérimentés, ce qui offre un résultat naturel sans points de suture, sans cicatrices et sans risque de rejet.

Comprendre le principe de la greffe de cheveux

Les cheveux de la couronne hippocratique ne tombent pas

Microgreffes de cheveux docteur Ohana
Microgreffes de cheveux docteur Ohana

La calvitie est le plus souvent d’origine génétique chez l’homme. Certaines personnes ont des cheveux sensibles à l’hormone mâle : la dihydrotestostérone (DHT) qui est un dérivé de la testostérone. Le contact entre la DHT et des cheveux génétiquement programmés, empêche leur régénération d’où leur chute définitive. Les cheveux de la couronne hippocratique (contour de la tête) ne sont cependant pas sensibles à la DHT. Donc il ne tombent pas, même à un âge avancé.

 

Tout le principe des greffes de cheveux va reposer sur la prise de greffon dans cette zone donneuse pour les transplanter sur le haut du crâne, dans les zones dégarnies. Une fois implantés, ces greffons, parce qu'ils sont issus d'une zone non soumise à l'alopécie androgénétique, ne tomberont plus.

L’implantation de ces cheveux de la couronne hippocratique

La technique de la greffe de cheveux repose donc sur l’implantation de ces cheveux de la couronne hippocratique, vers une zone clairsemée du cuir chevelu. Une fois greffés, ces implants capillaires conservent leur programme génétique originel et continuent à pousser comme sur le site initial, n’étant pas affectés par les causes de la calvitie.

Une technique de greffe sans risque de rejet

La greffe de cheveux ou transplantation capillaire est une technique simple, efficace et durable permettant de traiter la calvitie. Il n’existe pas de risque de rejet étant donné que ce sont vos propres cheveux qui sont réimplantés.

Les critères de faisabilité de la greffe de cheveux

Certaines affections susceptibles de se décompenser constituent des contre indications à la réalisation d’une intervention de greffe de cheveux. La prise d'un traitement anticoagulant pour cause de retardement de la cicatrisation peut également compromettre le protocole d'implantation des greffes.

Il existe un certain nombre de contre-indications en relation directe avec le cuir chevelu lui même :

 

1) Une insuffisance de la zone de prélèvement : soit parce que la densité est insuffisante (moins de la moitié d'une densité normale), soit parce que la surface de cuir chevelu restante est insuffisante pour la zone receveuse.

 

2) Certaines cicatrices chéloïdes de la zone de prélèvement.

 

3) Certains patients ayant déjà subi trop d'interventions de greffes du cuir chevelu en particulier : trop de bandelettes qui rendent difficile de trouver de nouveaux greffons de qualité suffisante sur un cuir chevelu très distendu et afin de ne pas abîmer encore plus la zone donneuse déjà très clairsemée.

Tableau résumé des critères de faisabilité d'une greffe de cheveux :

Séance réalisableSéance non réalisable
Alopécie androgénétique masculine  : voir classification de Norwood Hamilton.Patient trop jeune  : un homme très jeune dont l’alopécie risque d’évoluer fortement dans les prochaines années doit souvent patienter et privilégier un traitement médical visant à freiner la chute des cheveux.
Alopécie androgénétique féminine  : voir classification de Ludwig.Alopécie diffuse  : souvent le cas chez la femme avec une forte prédominance familiale. La totalité du cuir chevelu présente une faible densité, un cheveu très fin même dans la zone donneuse.
Alopécie triangulaire de la femme  : affinement ou perte des cheveux dans la ligne frontale (cf golfes).
Réparation de cicatrices (au cas par cas).Cicatrices chéloïdes.
Restauration ou amélioration de barbe et moustache.
Pelade  : est une maladie auto-immune qui nécessite un traitement médicamenteux spécifique  qui garantit une repousse quasi systématique.
Zone donneuse jugée insuffisante  : Couronne hippocratique réduite à une zone très étroiteNombreuses cicatrices consécutives à plusieurs interventions de type bandelette.