Le docteur OHANA nous parle de chirurgie esthétique en vidéo

Fermer la video

Le docteur Sydney OHANA a été récemment l’invité du site web « Minute Facile » pour une série de vidéos pédagogiques sur les thèmes de la chirurgie esthétique.

 

Sur la première vidéo, le docteur Sydney OHANA nous explique le différence entre deux chirurgies cousines : la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique.

 

La chirurgie réparatrice cherche à réparer, reconstituer son image antérieure dégradée par un accident ou une maladie (comme un cancer) de façon aussi proche que son apparence initiale.

 

Cette chirurgie peut être prise en charge par la sécurité sociale, parfois après une demande appelée « entente préalable » (le dossier est soumis à un médecin conseil qui donne son accord pour une prise en charge).

 

Cette prise en charge est pratiquement toujours acceptée en cas de reconstruction mammaire après cancer ou pour la réparation de séquelles physiques après un accident.

 

De l’autre côté, la chirurgie esthétique cherche à améliorer un état physique préexistant et est plutôt vécu comme un « luxe » personnel. Par exemple une bosse sur le nez n’est pas une maladie, l’enlever est un désir personnel que la sécurité sociale ne prend pas en charge car il s’agit de souhaits personnels. De la même façon, les greffes de cheveux ou l’augmentation du volume de la poitrine par prothèses mammaires sont des choix personnels non pris en charge par la sécurité sociale. Il existe quelques cas particuliers comme les grosses hypertrophies mammaires (bonnets D, E, F) qui peuvent faire l’objet d’une entente préalable et d’une prise en charge par la sécurité sociale.

De même, les opérations de type abdominoplastie ou chirurgie du ventre consécutives à des relâchements très importants de la peau du ventre après des grossesses ou des amaigrissements très importants (de 30 à 50 kg) sont des cas particuliers soumis au médecin conseil de la sécurité sociale. Dans ce cas, le chirurgien qualifié en chirurgie réparatrice effectuera l’acte pris en charge par la sécurité sociale, sinon l’acte sera réalisé à la charge du patient en chirurgie esthétique.

 

En conclusion, certaines interventions sont presque toujours prises en charge dans le domaine de la chirurgie réparatrice alors que la plupart des cas de chirurgie esthétique ne le sont pas, sauf quelques cas relevant de l’esthétique réparatrice après entente préalable.

Contactez le Dr Sydney Ohana

Nom
Prénom
E.mail
Téléphone
Message
Télécharger un fichier
Captcha anti robot :
Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer
La chirurgie esthétique en vidéo par le Dr Ohana