La consultation anesthésique en chirurgie esthétique

Le mode d’anesthésie qui sera choisi dépend du cas particulier du patient, de son degré d’anxiété et de l’intervention retenue.

 

L’anesthésie locale simple : pour des interventions courtes, type chirurgie dermatologique ou paupières supérieures par exemple, l’insensibilisation est immédiate et le patient ou la patiente peut repartir peu de temps après l’intervention.

 

L’anesthésie locale approfondie ou anesthésie locale potentialisée ou neurolept-analgésie est le mode le plus souvent utilisé en chirurgie esthétique intermédiaire entre l’anesthésie locale simple et l’anesthésie générale.

 

Le patient est prémédiqué (pour éviter toute anxiété) et le médecin anesthésiste met en place une perfusion par voie veineuse.

 

C’est un sommeil contrôlé qui est induit où disparaît tout anxiété et le chirurgien utilise aussi une anesthésie locale. Le patient est de nouveau conscient dès la fin de l’intervention et se repose ensuite quelques heures.

 

Ce mode d’anesthésie est utilisé pour de nombreuses interventions : lifting cervico-facial, chirurgie des paupières, certaines liposuccions.

 

L’anesthésie générale est réservée à certaines interventions particulières (réduction mammaire, plastie abdominale étendue…) ou pour certains patients qui demandent eux-même ce type d’anesthésie.

 

Si dans ce domaine, les progrès de l’anesthésie et la surveillance constante assurent les meilleures conditions de sécurité, il existe tout de même certains risques et aléas per et post-opératoires inhérents à tout acte médical et qui doivent être expliqués de façon détaillée.

Contactez le Dr Sydney Ohana

Nom
Prénom
E.mail
Téléphone
Message
Télécharger un fichier
Captcha anti robot :
Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer
La consultation anesthésique en chirurgie esthétique