La reconstruction mammaire après une mastectomie

Pour les femmes victimes d’un cancer du sein et dont l’un ou les seins ont été enlevés, il est tout à fait possible de procéder à une reconstruction mammaire.

« Les motivations des patientes qui souhaitent effectuer une reconstruction mammaire post-cancer sont nombreuses. Elles souhaitent remplacer le sein manquant car sa perte est souvent vécue comme une véritable mutilation. Elles n’ont pas envie de porter une prothèse externe qui peut se révéler peu harmonieuse ou peu pratique. Elles veulent enfin se sentir plus belles, désirables, plus féminines » explique le docteur Sydney Ohana.

Reconstruction mammaire
Reconstruction mammaire

La mastectomie est une opération traumatisante pour toutes les femmes. Heureusement, il existe des possibilités chirurgicales pour reconstituer un sein, notamment deux méthodes principales : la pose d’implants en optant pour une prothèse mammaire ou la reconstruction par lambeaux en utilisant des parties de tissus provenant d’autres parties du corps.

Comment choisir ?

Chaque cancer est unique et demande un type de reconstruction adaptée. Le choix peut dépendre de différents paramètres : Avez-vous suffisamment de tissu disponible pour un lambeau et est-il en bonne santé ? Avez-vous subi une ablation très importante et si oui quelle a été la quantité retirée ? Devez-vous faire prochainement d’autres traitements de radiothérapie ? Quelle est la forme de sein souhaitée ? Toutes ces questions devront être abordées avec votre chirurgien qui saura vous orienter vers le traitement adéquat.

A quel moment choisir ?

Il peut être envisageable de pratiquer une reconstruction immédiate au moment de l’ablation du sein.


Le premier avantage étant que vous ne serez jamais « sans » sein.
Le second avantage est une diminution du stress car l’ensemble des opérations, ablation – reconstruction, sont réalisées dans le même temps et vous évitent ainsi plusieurs passages au bloc opératoire. Dans ce cas, assurez-vous bien que votre praticien a une double compétence en cancérologie mais aussi en chirurgie plastique.


Bien souvent, la reconstruction se décide après la mastectomie surtout si vous devez effectuer encore de la radiothérapie. Idéalement, un délai d’un an après la dernière radiothérapie est conseillé car des modifications tissulaires peuvent encore survenir.

« Ce temps d’attente peut être bénéfique pour plusieurs raisons : vous allez mieux accueillir votre nouveau sein en laissant passer un peu de temps et vous allez pouvoir choisir le type de prothèse voulue en toute tranquillité avec votre praticien. » suggère le docteur Sydney Ohana. L’inconvénient d’attendre sera bien évidemment un retour au bloc opératoire.

Quelles sont les étapes ?

Dès que vous aurez pris votre décision, trois étapes seront généralement nécessaires :
1- Reconstruire le volume manquant selon la technique retenue.
2- Harmoniser votre silhouette en retrouvant une symétrie. Cela peut se faire en augmentant ou en réduisant le sein restant.
3- Refaire la zone de l’aréole et celle du mamelon.
À noter que les étapes 2 et 3 peuvent s’effectuer simultanément, sachant qu’il est nécessaire d‘attendre environ 3 mois après reconstruction pour harmoniser les deux seins.

Mon conseil : « Une auto-surveillance des seins est nécessaire après une reconstruction mammaire car une récidive est toujours possible. Sachez enfin qu’une prothèse n’empêche en aucun cas d’effectuer des radiographies ».

Contactez le Dr Sydney Ohana

Nom
Prénom
E.mail
Téléphone
Message
Télécharger un fichier
Reconstruction mammaire après mastectomie - Dr Sydney Ohana à Paris